Il y a de ces expériences qu’on souhaite positives et inspirantes, puis qui s’avèrent dépasser nos attentes. Le Camp Fit Hippie auquel j’ai participé ce weekend était l’une de ces expériences. J’ai tellement de choses à dire à ce sujet, que je vais diviser mon billet en deux parties, sinon il serait trop long à lire…

Je vous avais parlé de mes objectifs d’essayer l’escalade lors du camp, et de passer du bon temps avec mon amie Véronique. J’ai atteint ces deux objectifs, mais ce weekend m’a aussi permis d’atteindre plusieurs objectifs que je n’avais même pas osé me fixer!

 

Tout a commencé vendredi par un roadtrip qui nous a pris plus de temps que prévu car on s’est un peu perdues en route pour le Camp Keno. Disons que la noirceur ne nous aidait pas et qu’on a passé par les rangs au lieu de passer par la grand route. Merci à Jocelyne et son fils Eric (noms fictifs nés de notre imagination) de nous avoir donné les bonnes directions: à gauche à la prochaine fourche dans 7-8km, à gauche encore une dizaine de km plus loin, puis à droite pour la route du camp.

À notre arrivée au camp, l’accueil des participantes avait débuté depuis un bon moment, alors on arrivait juste à temps pour l’activité du soir. Nous avons déposé nos bagages dans notre dortoir, où on s’est installées bien au fond tout près du poêle à bois. On s’est ensuite dirigées avec le groupe pour un beau gros feu de camp en forêt, où on a pu griller des guimauves et faire des S’mores. (Celles qui me connaissent savent que juste ce moment-là aurait fait mon weekend.)

img_2742
Le D2, notre dortoir pour le weekend

L’ambiance était magique. Imaginez-vous près de 75 femmes regroupées autour d’un feu de camp, dans le bois, sous les étoiles, un soir de pleine lune un peu frisquet. Durant l’exercice d’introspection qui a suivi, on a pu apprécier le silence d’un groupe de personnes en profonde réflexion, brisé seulement par les crépitements du bois dans le feu. Nous devions réfléchir à ce qu’on souhaitait laisser aller; les frustrations, les peines, les peurs, les questionnements qu’on voulait laisser derrière suite à ce weekend. Nous avons pris le temps de l’écrire pour ensuite déchirer le papier (avec autant de vigueur que désiré) et le lancer dans le feu pour le brûler. Une première étape introspective qui m’a donné une bonne dose de zénitude pour tout le weekend.

img_2740

Le lendemain matin, j’ai eu une belle surprise au réveil en réalisant que du confort de mon sac de couchage (gracieusement prêté par Véro!), j’avais la vue sur le lac! À 7h30, nous étions réunies sur le quai pour la méditation. Nous nous sommes installées pour avoir la vue sur le lac et pour se remplir les yeux des magnifiques couleurs d’automne. Le soleil a pointé son nez alors que nous complétions le dernier tiers de notre méditation, comme si on l’avait attiré hors des nuages. Nous avons ensuite eu une superbe journée ensoleillée!

Après un bon déjeuner santé (on a mangé végé tout le weekend et c’était délicieux!), nous avons éveillé nos chakras lors d’une séance d’échauffement agrémentée d’une excellente playlist. Pour les activités suivantes, les groupes étaient formés par hébergement, alors nous avons pu faire plus ample connaissance avec nos colocataires pour le weekend. On a rapidement tissé des liens avec certaines filles, alors ça augurait bien pour le reste du weekend!

Nos deux activités de l’avant-midi étaient l’escalade et le canot. Les animatrices pour l’activité d’escalade, Geneviève et Emilie, étaient hyper de bonne humeur et nous ont mises en confiance dès le départ. Je me suis portée volontaire pour grimper la première, alors une fois équipée du baudrier (appelé harnais par le commun des mortels), Geneviève a « assuré » pendant que je grimpais la paroi rocheuse. Ça peut avoir l’air facile, mais la roche n’assure pas toujours une bonne prise et on glisse malgré les crevasses et les excroissances. Détail à ne pas négliger, une fois en haut, il faut redescendre, ce qui se fait très bien une fois que la technique de rappel est bien comprise! L’escalade est une activité qui fait travailler l’ensemble des muscles, pas seulement mes jambes. Je serais curieuse de tenter le coup de nouveau, cette fois sur une paroi qui prend davantage de temps à grimper ou sur un mur d’escalade, pour voir si l’expérience se ressemble!

Nous avons par la suite fait du canot. J’en avais déjà fait et il me semblait que c’était facile! Notre animatrice Elisabeth a été d’une patience d’ange avec nous toutes, et plus spécifiquement avec moi, malgré nos nombreuses tentatives infructueuses d’avancer autrement qu’en faisant des 360 degrés. On a bien sué pour faire le même tour d’île que tout le monde, car il a nécessité beaucoup de jus de bras! On a ri aux larmes et eu des fous rires incontrôlables! Ce qui devait être un bucolique petit tour en canot est devenu un tour de force qui nous a laissées en pleurs (de rire) et en sueur!

Finalement, nous avons conclu la portion active de la journée avec une séance de yoga hyper vivifiante avec Dominique. Installées près du lac, la séance a été très introspective au début pour devenir ensuite très active. Le chiffre 26 a marqué le nombre de répétitions de quelques mouvements, dont la séquence très cardio : chien tête baissée / planche / cobra / chien tête baissée. Je vais chercher la signification puisque le chiffre m’a vraiment marquée! Nous étions routes revigorées et zen après la séance!

img_2746

En fin d’après-midi, nous avons rejoint Josée-Anne, l’une des deux organisatrices du weekend, pour un atelier de journaling. Une belle activité d’introspection portant sur nos rêves et les obstacles qu’on rencontre (ou qu’on se crée, selon le cas) sur le chemin pour les réaliser.

Ce billet commence à être vraiment long… la suite demain 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s