Hier, j’ai décidé de m’attaquer à la paperasse. Fini la procrastination, ça me pesait sur les épaules depuis plusieurs semaine et je voyais ça comme une montagne!

Finalement, quand je m’y suis attaquée, j’ai rapidement pris mon rythme de croisière. Trois piles devant moi : à déchiqueter, à recycler, à conserver.

Est-ce que je peux vous dire à quel point c’est satisfaisant de prendre une grosse pile de factures de Vidéotron de 2012 à 2015 et de les mettre à déchiqueter? Pourquoi conserver tout ça? Pour pouvoir comparer quel prix je payais en 2012 pour le même service? Exit! Une fois que le compte est payé… et qu’il date de plus d’un an, déchiquetage!

J’ai mis toutes les enveloppes dans la pile du recyclage, ainsi que tous les petits pamphlets et publicités qui sont insérés avec les factures. Au final, j’avais l’équivalent d’une demie boîte de papier à recycler, et tout autant à déchiqueter!!!

J’étais sur une lancée, alors j’en ai profité pour faire le ménage des papiers et documents que je conservais suite à mes courses. J’avais déjà fait un tri avant de ranger le tout dans un tiroir, alors je m’attendais à vouloir tout garder… En toute honnêteté, 90% de ce que j’avais conservé, en me disant « je pourrais peut-être profiter de ce rabais si je décide d’acheter ce bidule, » n’était au final que de la junk inutileTout ça ne servait à rien, alors j’ai encore envoyé une bonne quantité de papier au recyclage. J’ai conservé l’important : mes bibs et mes médailles. (Et j’ai eu les yeux humides à quelques reprises à me remémorer tous les beaux voyages que j’ai fait pour la course…)

Dernier blitz de ménage : mes papiers de voyage. Je gardais mes factures, les documents de vol et les bouts de cartes d’embarquement déchirés. Pourquoi? Les souvenirs les plus beaux de mes voyages, ce sont ceux dans ma tête et mes photos, alors les papiers, au déchiquetage!

Confession : quand je me suis couchée hier soir, je me sentais soulagée et plus légère.  Je ne me rendais pas compte à quel point tous ces papiers accumulés me pesaient, me stressaient, comme si quelque chose d’important que j’avais manqué, omis ou oublié pouvait s’y cacher.

Chaque fois que je vide un tiroir et que j’y range ensuite beaucoup moins de choses, seulement ce qui est utile et en bon état, ça m’apaise.

Êtes-vous aussi satisfait(e) ou soulagé(e) quand vous faites du ménage?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s